Dans le sens du poil arabe

Couverture de l'ouvrage Dans le sens du poil arabe.

Dans le sens du poil arabe.

Maha Al-Saati, Lily Valette

Al-Saati M., Valette L., (2020), Dans le sens du poil arabe, Paris : Orients éditions, 128 p., ISBN : 979-1093315171.

Compte rendu de Christian Bromberger

Référence électronique

Bromberger C., (2020), « Dans le sens du poil arabe », La Peaulogie 5, mis en ligne le 25 décembre 2020, [En ligne] URL : http://lapeaulogie.fr/sens-poil-arabe

Ce petit livre (125 pages, nombreuses illustrations) se compose de quatre parties : la première (Novélisation du film Hair : the story of grass) rappelle l’histoire du film de Maha Al-Saati qui met en scène un beau mâle moustachu et une jeune rebelle à la coiffure ébouriffée et à aux jambes velues ; malgré une ultime tentative qui amène la jeune fille à s’épiler les jambes, le beau moustachu, Abu Shanab (« Le père virilité »), se fiance à une actrice de publicité « bien épilée et aux cheveux bien coiffés ».Les deuxième, troisième et quatrième parties sont plus conventionnelles : « Le non-poil féminin », « Le poil masculin », « Le poil et la société ». « Un petit lexique des poils arabes » clôt le livre. L’ensemble est joliment illustré. Les spécialistes de la pilosité trouveront dans ces pages la confirmation de l’opposition entre le lisse féminin et le dru masculin dans le monde arabe, et plus généralement méditerranéen et moyen-oriental, de l’importance de la moustache, emblème de virilité, dans ces régions. Signalons quelques maladresses et erreurs : on ne peut pas dire que « Les hommes politiques du monde arabe portent toujours barbe et moustache » (p. 66) ; les notes de cette même page 66 ont « sauté ». La bibliographie est pauvre sur un sujet qui a déjà été abordé mais il ne s’agit pas d’un ouvrage savant, plutôt de la mise en forme d’observations et d’expériences vécues entrecoupées de données historiques.