La Peaulogie

Numéro #8

Pilosités. Variétés animales et esthétiques humaines.

Appel à textes

Le poil, un trait distinctif de l’animalité et de l’humanité ? La chevelure, tout comme la pilosité corporelle sont à la fois la marque d’une inquiétante similarité entre l’Homme et l’animal et d’une différence radicale entre l’un et l’autre. Mais qu’en est-il chez les animaux ? De quoi une pilosité plus ou moins abondante est-elle le signe ? Des articles sur la pilosité animale seront bienvenus dans ce numéro.
Chez les êtres humains la pilosité et son traitement : esthétique, symbolique, etc., signale la différenciation, plus ou moins marquée selon les époques et les sociétés, entre les genres, les statuts sociaux, les positions et options politiques, le proche ou le lointain. Plusieurs travaux récents ont mis en évidence l’intérêt heuristique d’une étude de la pilosité (voir entre autres, Hiltebeitel et Miller, 1998 ; Nadjmabadi, 2005 ; Da Silva, 2009 ; Bromberger -2010- 2015 ; Auzépy et Cornette, 2011 ; Pouvreau, 2014…). Si la chevelure, la barbe et la pilosité corporelle ont donné lieu à plusieurs études récentes, les sourcils, et plus encore les cils dont les traitements varient selon les périodes historiques, les cultures, les classes d’âge, les modes, les intentions personnelles, demeurent des zones d’ombre. Des contributions sur les sourcils et surtout sur les cils sont attendues mais d’autres thèmes, mettant en jeu la pilosité, peuvent être traités.

Christian BROMBERGER, coordinateur du numéro thématique.

Hair, a distinctive feature between animals and humans? Hair and fur mark both the disturbing similarity between man and animal, as well as the radical difference between them. But what about animal hair? What is a more or less abundant hairiness associated with? Articles on fur and animal hair are welcome in this issue.

In men, hairiness and its aesthetic or symbolic treatment indicate the differentiation, more or less marked by the times and societies, between genders, social statuses, political positions and options. Several recent works have highlighted the heuristic value of a study about hairiness (see, among others, Hiltebeitel and Miller, 1998 ; Nadjmabadi, 2005 ; Da Silva, 2009; Bromberger -2010- 2015 ; Auzépy and Cornette, 2011 ; Pouvreau, 2014, etc.). Several recent studies have focused on hair, beard and body hair. However, a few have shown interest toward eyebrows or eyelashes, the latter’s treatment methods varying according to historical periods, cultures, age groups, fashions, personal intentions. We expect contributions on the eyebrows, and more preferably on the eyelashes. Contributions on other themes, involving hairiness, are also the welcome.

Christian BROMBERGER, coordinator of the thematic issue.

Auzépy M.F., Cornette J, (dir.), (2011), Histoire du poil, Paris : Belin.

Bromberger C., (2015), Les sens du poil, Paris, Creaphis, (rééd. de Trichologiques, 2010).

Da Silva J., (2009), Du velu au lisse. Histoire et esthétique de l’épilation intime, Paris : Éditions Complexe.

Da Silva J., (2014), « Hair Studies » : une bibliographie, Apparence(s), 5 | 2014, http://journals.openedition.org/apparences/1248

Hiltebeitel A. & B. D. Miller (eds), (1998), Hair. Its power and meaning in Asian Cultures, Albany : State University of New-York.

Nadjmabadi A., (2005), Women with Mustaches and Men without Beards, Berkeley : University of California Press.

Obeyesekere G., (1981), Medusa’s Hair: an Essay on personal symbols and religious experience, Chicago : University of Chicago Press.

Pouvreau F., (2014), Du poil et de la bête: iconographie du corps sauvage à la fin du Moyen-Âge (XIIIème‑XVIème siècles), Aubervilliers : Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques.

Calendrier

Propositions de contributions attendues de décembre 2020 à février 2022
Date butoir de remise des articles : 4 février 2022
La publication du numéro est prévue pour l’été 2022

Modalités de réponse à l’appel

• Soumission uniquement en ligne via notre formulaire http://evaluation.lapeaulogie.fr
• Le fichier de soumission est au format Microsoft Word, suivant la feuille de style disponible en ligne.
• Le texte soumis ne doit pas avoir été publié ; s’il a déjà été examiné par une autre revue, merci de nous faire part de cette information en commentaire.
• Le fichier nommé de manière anonyme : lapeaulogie_date_titre-titre (ex : lapeaulogie_20171022_titre-titre )
• Pour des raisons d’anonymat, les auteur·ice.s ne doivent pas indiquer leur nom et coordonnées dans le texte.
• Lorsqu’elles sont disponibles, les URL pour les références ont été fournies.
• La présentation des articles est la suivante : titre, résumé en français, liste de mots-clés en français, corps de l’article, références.
• Le texte respecte les exigences stylistiques et bibliographiques décrites dans les lignes directrices de la revue, que l’on retrouve dans Comment rédiger et mettre mon article en forme ?

Newsletter

Vous souhaitez recevoir nos actualités ? Inscrivez-vous à notre newsletter.